Zeitschrift Aufsätze

Marialuisa Navarra

La marque du condamné.

L’essai examine l’usage des textes juridiques romains, relatifs à la marque imprimée sur le corps des condamnés, que fait Arnould Bonneville de Marsangy, haut magistrat et éminent criminaliste français du XIXe siècle, auteur du premier traité moderne sur la récidive. L’analyse conduit à la conclusion que la fonction, première et exclusive, de constatation de la récidive que Boneville attribue à la marque n’est pas confirmée par les sources.

 

Aufsatz vom 21. September 2021
© 2021 fhi
ISSN: 1860-5605
Erstveröffentlichung

DOI: https://doi.org/10.26032/fhi-2021-010